«

»

Jan 21

Une délegation de la FFMC08 reçu lors de la visite présidentielle dans les Ardennes

01-IMGP4619Lors de la visite présidentielle dans les Ardennes, et grâce à notre coordonnateur Bernard JOBIN et la participation du député LEONARD Christophe, nous avons été reçu par madame CAZALERE Marie France conseillère du président de la république hier et madame LAUNOIS Maryse directrice de la DDT direction départementale des territoires à la Préfecture pour un entretien d’environ une heure.

les thèmes suivants ont été abordés :
zone de circulation restreinte et vignette critair, nous rappelons que la moto est une solution et que selon une étude menée en 2011 par Transport et Mobility Leuven les embouteillages diminuerait de 40% si seulement un automobiliste sur 10 troquait sa voiture pour un 2RM.

l’état des routes qui se dégradent de plus en plus sans que rien ne soit fait en prétextant la crise et les difficultés financières de l’ensemble des institutions

les chiffres de la mortalité routière et notamment le fait que depuis 5 ans la mortalité des motards a baissé de 12.8% et que malgré cela il font toujours l’objet de représailles réglementaires
le contrôle technique à la revente des motos, qui selon nous a été repoussé par mesure électorale reste une menace pour l’avenir sachant que ce CT serait visuel. Nous argumentons par les chiffres du rapport MAIDS.
le permis A2, nous rappelons que ce n’est pas la puissance qui met en cause l’accident mais le comportement, nous rapportons que la FFMC n’est pas la seule à l’affirmer puisque plusieurs étude dont le toujours fameux rapport MAIDS concluent l’absence de corrélation entre l’accidentologie moto et le nombre de chevaux.
le port des gants obligatoires nous précisons qu’il vaut mieux s’équiper par conviction plutôt que sous la contrainte. Nous rappelons le montant de l’amende 68 euros et 1 point. Nous précisons que la protection est aussi une affaire de budget et demandons qu’un taux réduit de TVA soit appliqué aux équipements motos. Nous concluons en faisant part de notre mécontentement de la campagne de prévention de la SR en rappelant que les gants ne sauvent pas de vie.

les plaques d’immatriculation et le support de plaque, nous expliquons qu’un motard n’est pas motard au hasard et que dans la très grande majorité du temps, il aime l’objet et n’hésite pas à le personnaliser que dans bien des cas le support de plaque est une des premières modification. Nous somme bien d’accord qu’une plaque d’immatriculation doit être vue et ce par la taille des lettres et chiffres cependant mettre un placard ne nous parait pas des plus esthétiques. Nous affirmons que cette mesure et faite pour faire de l’argent sinon pourquoi avoir inclus dans la loi le support de plaque.

motard cible_01Nous affirmons que nous sommes convaincus que nous assistons aujourd’hui à une volonté délibérée de restreindre par la loi l’accès à la moto, de rendre suffisamment contraignantes pour en dégoûter le plus d’utilisateurs possibles afin d’abaisser mécaniquement le nombre d’accidents.
Nous faisons le parallèle avec les chiffres du chômage. Il suffit de classer les chômeurs en stagiaires afin que la courbe des demandeurs d’emploi baissent….

Nous concluons cet entretien en rappelant que nous sommes des passionnés et de surcroît très motivé.
Nous avons été écoutés, avons-nous été entendu ?

Si d’aventure certains candidats à la présidentielle osent affronter les Ardennais, nous ne manqueront pas de nous manifester.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>